Temple de Liévin

Le temple de Liévin construit pour recevoir une communauté importante à l’époque où la Compagnie Minière de Liévin attirait de nombreux protestants et où l’évangélisation par la Société Chrétienne du Nord battait son plein est aujourd’hui inscrit à l’inventaire des monuments historiques et  classé au patrimoine mondial de l’UNESCO aux côtés du Bassin Minier.

 

Contact

    Un premier temple

    Un premier temple est édifié en 1886 pour les cadres de la Compagnie Minière de Liévin dont beaucoup viennent d’Alès, une région protestante.

     

     

    Contact

      La grande guerre

      Il est détruit pendant la première guerre mondiale comme la pluplart des édifices liévinois.

       

       

                                             

      Contact

        En attendant la construction d’un nouveau temple et d’un nouveau presbytère, des chalets provisoires sont construits.

         

         

        Contact

          La reconstruction : un nouveau temple

          Le temple actuel est construit entre 1923 et 1925 grâce à des fonds étrangers, notamment une collecte réalisée par les Unions Chrétiennes de Jeunes Gens.

          Il sera propriété de la paroisse contrairement aux autres temples du Bassin  Minier qui sont propriété de la Société Chrétienne du Nord..

           

           

           

                                                                   

           

          Contact

            Construit sur l’axe principal de la ville, ce temple d’inspiration Art Déco adopte un plan innovant et comprend trois tribunes afin de placer le maximum de fidèles dans l’édifice. En effet, l’évangélisation ayant porté ses fruits, le choix est fait de bâtir un temple de grande taille.

            La tribune centrale est éclairée par une rosace.

            Ce temple possède également un clocher surmonté d’un flèche, qui abrite une cloche gravée « Espérance ».

             

             

            Contact

              Le temple actuel

              Dans les années 80, la flèche qui menace de s’effondrer est supprimée.

               

               

              Contact

                Cédé à la municipalité par la paroisse, le temple est aujourd’hui propriété de la ville de Liévin qui projette de le restaurer et de reconstruire la flèche.

                Témoignage remarquable de la présence protestante au sein du Bassin Minier dans ses années fastes, et tout particulièrement à Liévin, ce temple est classé au patrimoine de l’UNESCO aux côtés du Bassin Minier.

                 

                 

                 

                Contact

                  Malheureusement suite au passage de la commission de sécurité le 14 septembre 2023, ce temple est fermé jusqu’à nouvel ordre.

                  Il doit faire l’objet d’une restauration.

                  Contact